Les nécropoles de FORUM JULII

« À Fréjus plusieurs nécropoles ont été reconnues à la périphérie de la cité antique, hors les remparts de la ville. Deux d'entre elles ont été fouillées entre 1982 et l987 par le Service archéologique municipal. À ces deux sites, aujourd'hui recouverts ou partiellement détruits, il faut ajouter, seul témoin d'une troisième nécropole, le mausolée de la Tourrache.

• À l'est, la nécropole de Saint-Lambert a été découverte lors d'une fouille d'urgence programmée (dans le terrain situé à droite de l'avenue du XVe Corps d'armée et sous le parking d'un surpermarché avenue André-Léotard).

• Au nord, la nécropole du Pauvadou est le résultat d'une fouille d'urgence causée par la construction d'un ensemble immobilier (« Le Lagon Bleu », entre le chemin des Remparts et la rue Gustave-Bret, au nord du Clos de La Tour).

• Enfin à l'ouest, le mausolée de la Tourrache dans la rue du même nom (visible dans l'enceinte du collège de Villeneuve) conserve son élévation.» (1)

Offrandes et rites funéraires

« Dans ces deux nécropoles, comme il était d'usage à l'époque romaine, de nombreuses offrandes accompagnaient le défunt dans sa tombe : des objets en céramique comme des cruches, lampes, plats, bols, balsamaires (petits flacons de verre) servant à contenir des huiles parfumées. Parfois étaient déposés dans les tombes des miroirs, des objets de toilette, et de petits bijoux de bronze ou même d'argent, ces derniers principalement dans les sépultures d'enfants.

Un rite particulier a été observé dans la nécropole de Saint-Lambert : il s'agissait de l'incinération sur un bûcher, ou ustrinumum, de certains morts sur des lits d'apparat décorés d'os travaillé, dont on a retrouvé une partie des éléments brûlés, en particulier des têtes de canard, de lion, des ailes déployées, des motifs végétaux, etc.

Ces tombes dataient toutes de la période augustéenne et, par comparaison avec d'autres lits connus dans le monde romain, indiquaient une origine probablement italique des individus incinérés.» (2)

(1)-Texte d'Isabelle BERAUD dans "FRÉJUS ANTIQUE" - Guides archéologiques de France - (C. Gébara, I. Béraud et L. Rivet) p. 69 et 70.
(2)- Ouvrage cité p. 72 et 74.

ICONE : Plan des enclos de Saint-Lambert d'après I. Béraud dans "Fréjus antique" p. 69