Le pont des Esclapes

« À 1 km environ à l'ouest de Fréjus, le pont romain des Esclapes (classé monument historique depuis 1839) était situé sur le tracé de la route qui, depuis la voie Aurélienne (via per Alpes Maritimas) se dirigeait vers le golfe de Saint-Tropez (Sinus Sambracitanus). Ce pont, construit en petit appareil régulier, est formé par quatre arches voûtées en plein cintre dont trois sont bien visibles (la quatrième est occultée partiellement par un remblai de terre).

L'arche centrale est plus large que les autres. l'arc est formé par des claveaux rectangulaires et l'extrados est souligné par fin cordon de moellons de section carrée le même type d'agencement de claveaux se retrouve sur la plupart des arches de l'aqueduc. Sur la face amont du pont (à l'ouest), deux piles sont pourvues d'avant-becs semi-circulaires, la dernière pile (au nord) étant protégée par un avant-bec a pan coupé. Le tablier porte encore quelques pavés correspondant à peu près au niveau de circulation antique. Les berges du ruisseau qu'enjambe le pont semblent avoir été remblayées à une époque indéterminée, ce qui donne au cours d'eau l'aspect d'un canal rectiligne.

Hormis l'utilisation du petit appareil régulier et sa ressemblance structurelle avec l'aqueduc qui permettent de situer sa construction durant le 1er siècle de notre ère, nous ne disposons d'aucun élément concret de datation. » (1)

(1)- Texte de Chérine GÉBARA dans «Fréjus antique» par I. Béraud, C. Gébara et L. Rivet
    (Editions du Patrimoine) pages 89 et 90

ICONE : photo J. HOUBEN