La BASE-NATURE

Espace clos, gardé militairement, interdit à la population de Fréjus pendant plus de 70 ans, la Base aéronavale a été cédée à la Ville par le Ministère de la Défense en décembre 1994. C'est le
1er juillet 1995 que la Marine nationale a quitté définitivement ce site exceptionnel de 120 ha en bord de Méditerranée, dont 80 ha de verdure et 1,5 km de plage.

Aujourd'hui, les murs ont été démolis. Le temps de l'Aubette est révolu. De nos jours, largement ouvert aux promeneurs, aux sportifs, aux enfants, le plus grand parc public de la Côte d'Azur réjouit tous les amoureux de la nature.

Au fil des années, l'équipe municipale l'aménage pour répondre toujours mieux aux attentes de tous. L'ancien bassin d'entraînement au sauvetage et à la survie de l'aéronautique navale a été entièrement transformé en une piscine de bois et de verre avec vue imprenable sur la mer, pataugeoire et bain bouillonnant.

L'ancienne piste est maintenant bordé de platanes et de bancs qui permettent aux rollers, cyclistes, vététistes, chars à voile ou autres joggers de pratiquer leur sport favori. Tous les sports d'équipe ou presque peuvent y être pratiqués : football, rugby, handball, basket-ball. Les sports individuels, et en premier lieu l'athlétisme ou pour les plus jeunes le skate, y sont à l'honneur. Les adeptes de la petite boule peuvent s'y exercer dans un boulodrome ombragé.

Nos amis à quatre pattes ne sont pas à la porte : un espace propreté leur est réservé. Ils doivent toutefois être promenés en laisse car ce site constitue un milieu très riche du point de vue de la faune sauvage et de la flore. En effet, de la conjugaison des influences marines et continentales, résulte une grande diversité de végétaux. Cent trente espèces d'oiseaux, des coléoptères rares et une faune plus discrète y ont trouvé refuge.

L'ancien hangar Caquot, aujourd'hui le "Paquebot", du nom d'un des plus prestigieux ingénieurs béton français, qui a abrité les avions de l'Aéronavale, a quant à lui été transformé en un espace polyvalent de 6 000 m2 couverts, utilisés pour les manifestations de grande envergure. L'ancien tarmac permet de prolonger toutes les expositions par une esplanade de la même superficie.


Complétés par un parc de stationnement de 850 places, ces atouts font le succès des salons organisés en son sein un rendez-vous privilégié des passionnés :

- le Cross de Nice-Matin, en mars, qui accueille plusieurs milliers de fous de la   course à pied,

- le Roc d Azur chaque année, en octobre, pour les 25 000 adeptes de la petite   reine dont 11000 compétiteurs,

- le Festival de l'air, en novembre, où les cerfs-volants font chanter de leurs   couleurs le ciel de la Base nature,

mais aussi :

- le Salon de l'automobile, le Salon du bateau pneumatique, le Salon de la carte   postale, l'Exposition canine, la Foire de Fréjus...

qui se succèdent tout au long de l'année.

Texte de Marie-Dominique GERMAIN-CIAMIN et Cathy GAUTIER dans "Fréjus, ville d'art et d'histoire"
(oeuvre collective - 2004) pages58 à 60


ICONE :