HISTORIQUE du 21e RIMA

Créé en 1901, il est l'héritier des 20e et 40e régiments d'infanterie coloniale qui ont participé à la conquête de l'Indochine.

Durant la première Guerre mondiale, il s'illustre en Champagne, sur la Somme, sur l'Aisne et dans la région de Reims.

En 1940, il se bat sur la Chiers et dans l'Argonne. Recréé en 1944 au sein de la 9e DIC, il combat en Alsace, entre de vive force en Allemagne et s'empare des villes de Rastatt et de Kehl.

Entre 1945 et 1962, il participe à la campagne d'Indochine et aux opérations d'Afrique du Nord.

Installé à Fréjus en 1980, il est intervenu au Tchad, au Zaïre, au Rwanda et en République Centrafricaine et a effectué de nombreux séjours hors garnison : Guyane, Nouvelle-Calédonie, Gabon.

Par ailleurs, dans le cadre interallié, il participe, en 1990, au sein de la division Daguet, aux opérations de libération du Koweit. En 1993, il sert à Sarajevo, dans le cadre de l'action de la "FORPRONU". Depuis avril 1999, il est en Macédoine au sein de la K.FOR puis au Kosovo dans le cadre de l'OTAN.

Onze noms de bataille sont inscrits à son drapeau qui est décoré de la Croix de guerre 14-18 avec 4 palmes, de la Croix de guerre 39-45 avec 3 palmes ainsi que de la Croix de guerre des TOE avec 2 palmes. En témoignage de ce passé glorieux, les Marsouins du régiment portent deux fourragères, l'une aux couleurs de la Médaille militaire avec 2 olives (14-18 et 39-45), l'autre aux couleurs de la Croix de guerre des TOE.

 

EFFECTIFS

Fort de plus de 1.600 hommes, le régiment est articulé en 11 compagnies avec :

-une composante projetable comprenant 4 compagnies de combat, une compagnie d'éclairage et d'appui (CEA) et une compagnie de commandement et de logistique (CCL).

-une composante non projetable comprenant une compagnie de base et d'instruction (CBI), 3 compagnies d'instruction et une unité de réserve de régiment professionnailsé (URRP).

 

MISSIONS OPÉRATIONNELLES

Résolument tourné vers l'amphibie, le Régiment maintient en permanence:

-sa mobilité tactique et stratégique,
-son aptitude à combattre en terrain difficile et en agglomération,
-Sa capacité à la coopération interarmes, interarmées et interalliée,
  pour assurer:

-en Europe, la défense des intérêts de la France et la préservation  des intérêts de la Communauté européenne,
-Outre-Mer, la préservation des intérêts de la France, l'assistance
 humanitaire et les interventions.

 

MISSIONS TERRITORIALES

Soutien de la garnison, manifestations patriotiques, renforts et gardes, interventions sur les feux de forêt et participation aux missions de sécurité anti-terroristes (Vigipirate).


CAMPAGNES DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE

- Indochine (1945-1954)
- Algérie et Expédition de Suez (1956-1963)
- Liban (1983)
- Tchad (1984, 1987, 1990, et 1991)
- Nouvelle-Calédonie (1986 et 1988)
- Tchad et République centrafricaine (1987)
- Gabon (1985 et 1989)
- Golfe (1991)
- Tchad et Zaïre (1991)
- Rwanda, Gabon et République centrafricaine (1992)
- Djibouti (1993)
- Sarajevo (1996)
- Tchad et République centrafricaine (1997 et 1998)
- Macédoine et Kosovo (1999 et 2001)
- Bosnie (2000)
- Afganistan (2002)
- Côte d'ivoire (2002 et 2003)




ICONE :